Édito du Maire

« retour aux actualités
 

Édito du Maire

Du
21/07/2020
au
21/09/2020

Chères habitantes, chers habitants,

 

 

 

Winston Churchill disait : « Un peuple qui oublie son passé est condamné à le revivre ».

Nous venons de vivre une période difficile, inédite.

J’ai une pensée plus particulière pour ceux qui ont été emportés par la maladie ainsi que pour leurs proches, inconsolables d’avoir dû vivre un deuil dans de telles conditions.

Je n’oublie pas également le personnel soignant, durement sollicité pendant cette crise et auquel j’exprime toute ma reconnaissance.

 

Nous ne sommes pas encore sortis de cette crise sanitaire que nous devons déjà nous préparer à affronter une crise économique dont il est impossible de connaître l’ampleur.

Les conséquences d’un confinement qui a mis à l’arrêt les entreprises du monde entier pendant des semaines, séparé des familles, isolé des personnes fragiles, est difficilement mesurable.

 

Nous ne sommes qu’au début de ce que certains appellent déjà « le monde d’après » et que j’espère, nous reconstruirons différemment.

Nous devons désormais vivre avec le virus au quotidien et tirer les enseignements de ce que cette épreuve nous a appris, pour ne pas la revivre.

Nous devrons continuer à vivre, à entreprendre, à innover, d’une façon certainement différente de ce que nous faisions auparavant, mais nous ne devons sous aucun prétexte, abandonner nos rêves, nos ambitions et nos traditions.

 

Les grandes métropoles qui jusqu’à présent centralisaient les pouvoirs et les décisions, semblent enfin comprendre que la ruralité a son rôle à jouer dans ce « nouveau monde ».

Nous avons la chance d’avoir un cadre de vie exceptionnel. Le confinement nous l’a rappelé, notre campagne est belle au fil des saisons, elle est le terrain propice à l’innovation, à la créativité pour nos entreprises et l’environnement idéal pour une vie de famille.

La ville séduit moins : Mouvements sociaux, insécurité, impossibilité de prendre la voiture, stationnement difficile, immobilier inaccessible… Elle est difficile à vivre pour ses habitants. Les statistiques le prouvent les unes après les autres : les citadins sont prêts à vivre à la campagne.

 

Mais, pour créer cet environnement favorable à notre développement, nous devrons continuer à nous battre face aux pouvoirs publics. Nous devrons nous adapter aux futurs enjeux économiques pour satisfaire à cette demande croissante.

Notre territoire devra se doter d’une connexion à très haut débit afin de permettre aux entreprises de s’implanter sans compromis. Les transports devront être plus écologiques et plus faciles d’accès. Les services dans les petites communes doivent absolument perdurer pour offrir une qualité de vie à de nouveaux habitants. Nos villes et villages devront s’adapter, se moderniser, pour rester attirants et répondre aux besoins de leurs administrés.

 

C’est la mission que je souhaite mener, avec les 14 conseillers municipaux, durant les 6 années de mandat que vous nous avez confié.

En tant que conseiller communautaire, j’agirai toujours dans l’intérêt du bien commun, afin que le Val de Sully rayonne à l’avenir dans son ensemble et que nous puissions chacun tirer profit du développement de nos communes.

 

 

Votre Maire,

 

Hugo Planchet.