Le blason de notre commune

Le blason de notre commune

La famille Menou

Il ressort de l'histoire de la cité qui est le fief de Cuissy et en particulier ses seigneurs, les MENOU, ont occupé durablement une place de premier plan. Cette famille, qui fournit au royaume de nombreux militaires et hommes d'église, portait : "de gueules à bande d'or". Il est intéressant de noter que l'un des registres paroissiaux de Saint Aignan contient l'acte de baptême de Charles, fils de Louys de Menou (signalé également comme seigneur de Champlivault) célébré le 10 février 1669

La famille Maurice de Sully

La structure générale et les couleurs de la composition évoquent les armes des Menou. S'y ajoute une référence à l'ancienne présence tutélaire de Sully sur Loire, à laquelle étaient inféodées les seigneuries locales, par le biais de trois molettes (éperons de chevalier) figurant sur l'écu de la famille de Maurice de Sully.

Grâce à cette association peu classique "crosse de St Aignan et source jaillisante", ce blason se présente à la façon d'un rébus historisé

Le passé commun de St Aignan le Jaillard et de Lion en Sullias

Les armoiries présentent volontairement une ressemblance avec celles de Lion en Sullias. Cette allusion au passé commun des deux villages à sembler s'imposer dans la mesure ou la différence d'identité appartient très clairement.

Ainsi, si des têtes de lions entrent dans les armoiries de Lion en Sullias, la crosse épiscopale de St Aignan (évêque éponyme) et de St Nicolas, patrons protecteurs de Saint Aignan orne la partie supérieure de la composition tandis qu'une fontaine ou source "jaillissante", allusion phonétique au "Jaillard", occupe la partie inférieure.